2020 épHémères-entrActe #5 : Jeanne TZAUT, Château de Tiregand, Creysse

entre deux Biennales épHémères, l’entrActe !
fin juillet – fin septembre 2020

Château de Tiregand, Creysse
devant le château

Jeanne TZAUT
Tiregand 3000

♦ L’oeuvre

« Tiregand 3000 » 

2020 – bois, herbe synthétique, peinture, crépis, tube pvc

Prélever des formes géométriques, rejouer des problématiques propres à la modernité artistique tout en déjouant certains de ses préceptes, voici le champ d’exploration de Jeanne Tzaut. Utilisant le langage de la sculpture minimale et de la peinture abstraite, elle emprunte, prend appui et cite le vocabulaire de l’architecture et du design pour en interroger les fondements : comment la peinture aborde l’architecture ? Comment un motif structure un espace ? Comment jouer sur la perception d’une forme?
Jouant avec de multiples identités artistiques, Jeanne Tzaut devient, à la fois, exploratrice, maçonne, illusionniste, paysagiste afin d’interroger sa pratique à travers le bâti et les éléments de construction… 
extrait de Hyperréalités géométriques, M. Derrien, Documents D’Artistes Nouvelle Aquitaine

Ici,  au milieu de cette pelouse,  une construction émerge  : est-ce un vestige du château ? une construction future ?
L’œuvre fait écho à des éléments architecturaux présents sur le château de Tiregand. On peut tourner autour de l’installation et y observer différents détails qui rappellent une fenêtre, un fragment de façade etc.
Le titre Tiregand 3000 évoque l’idée d’un vestige futuriste amenant ainsi l’œuvre dans un temps imaginaire dans lequel pourraient se croiser le romantisme et la science-fiction.
Je vous invite à fouler l’herbe et découvrir l’endroit et l’envers du décor…
Jeanne TZAUT, 2020

♦ Le lieu

TIREGAND – un château à travers les siècles

A l’ouest de Creysse, Tiregand domine d’une quarantaine de mètres la vallée de la Dordogne. C’est ici qu’un castel primitif, au 13e siècle, aurait été bâti pour Edward Tyrgan, fils naturel d’Henri III d’Angleterre. Une partie des douves a été conservée.
L’actuel château fut construit au 18e siècle sous l’impulsion de Jean Charles d’Augeard, président auprès du parlement de Bordeaux. Le Vieux Castel est alors transformé en chai.
En 1826, le comte Alexandre César de La Panouse, député de Paris, acquiert le domaine. Deux logis aux toits d’ardoises sont alors juxtaposés longitudinalement au bâtiment principal.
Son fils, César Armand Anatole de La Panouse, fait encadrer la bâtisse par deux imposants pavillons qui arborent les armoiries de la famille ainsi que des médaillons aux lettres entremêlées ‘LP’.
Au 20e siècle, son arrière petite-fille, France de Boutray, reçoit de ses parents le château et la propriété en héritage. Par son mariage, en 1941, avec le Comte François de Saint-Exupéry, elle transmet l’ensemble à cette grande famille périgourdine.
Inscrit à l’inventaire des monuments historiques, le Château de Tiregand témoigne de l’architecture du 19e siècle en Dordogne. Cette grande propriété agricole, viticole et forestière, qui s’étend sur 460 ha dont 43 de vignes, appartient désormais aux héritiers de la Comtesse François de Saint-Exupéry.

Site internet du Château de Tiregand


♦ La page de l’artiste invitée

 


♦ Installation de l’œuvre
16 et 17 juillet 2020

photos à venir… 


♦ Infos pratiques

  • Domaine de Tiregand, Creysse (Dordogne-24100) : Château et chais
    Accès libre et gratuit
    – Château : extérieur toujours accessible ; pas de visite du château
    – Chais : ouverts de 9h30 à 12h et 14h à 17h30 du lundi au vendredi
    visites commentées sur rendez-vous : Tél 05 53 23 21 08

Clic… agrandir !


♦ Partenaires et soutiens

> Ministère de la culture
   Direction Régionale des Affaires Culturelles de Nouvelle Aquitaine (DRAC)

> Conseil régional de Nouvelle Aquitaine  

> Conseil départemental de la Dordogne

> Communauté d’Agglomération Bergeracoise (CAB)

> Cave de Monbazillac, propriétaire du Château de Monbazillac

> Château de Tiregand

> EDF Hydro Dordogne


L’association Les Rives de l’Art est membre de ASTRE – Réseau des Arts plastiques et visuels en Nouvelle Aquitaine.


Retrouvez Les Rives de l’Art sur facebook

 

épHémères-entrActe #5

haut de page