2014 Sortie culturelle à STRASBOURG

 

STRASBOURG  (16) (Copier)

ville européenne, centre historique, politique et culturel.

 

Programme de la sortie 

Jour 1 
– Trajet TGV Bordeaux-Strasbourg , arrivée à 13h59
– Installation à l’hôtel du RHIN, près de la gare.
– Visite guidée de la vieille ville et de la Cathédrale .
– Dîner dans un winstub : le « Tire-Bouchon »
– Soirée libre
Jour 2
– Visite du FRAC-Alsace (Fonds Régional d’Art Contemporain) situé à Sélestat.
– Retour à Strasbourg vers 12h30
– Déjeuner à « l’Art café » (cafétéria du musée d’art Moderne)
– Visite commentée des collections du Musée d’Art Moderne et de l’exposition Daniel Buren.
– Balade en bateau autour de la Petite France.
– Dîner en ville
– 20h : Spectacle : Pucinella d’Igor Stravinsky,
ballet inspiré de la Commedia dell Arte avec l’orchestre philharmonique de Strasbourg
et les comédiens du théâtre du TNS.
Jour 3
– Visite commentée du Parlement Européen .
– Déjeuner dans une brasserie Alsacienne.
– etour à l’hôtel, prise des bagages .
– Départ TGV à 16h00
– Arrivée à Bordeaux à 22h37

 

Visite guidée du centre historique de Strasbourg
la cathédrale, l’horloge, la Petite France…

Parcours dans la ville

la Petite France

 

Visite commentée du FRAC-Alsace de Sélestat

Ce diaporama nécessite JavaScript.

– exposition de Felix Schramm : « You can’t beat time »
– un jardin artistique : vignes de Nicolas BOULARD dont les cépages sont identiques à ceux du château Mouton Rothschild à Pauillac
– visite des archives

Exposition de Felix SCHRAMM

Le jardin d’artiste de Nicolas BOULARD

 

Visite commentée
des collections du musée d’art moderne de Strasbourg
et de l’exposition Daniel BUREN

Daniel Buren Comme un jeu d’enfant (1)

 le musée d’art moderne de Strasbourg et l’exposition BUREN
« Comme un jeu d’enfant, travaux in situ »

« L’exposition «Comme un jeu d’enfant, travaux in situ» présente deux nouvelles oeuvres conçues par Daniel Buren pour le Musée d’Art Moderne et Contemporain de Strasbourg (MAMCS). Les deux oeuvres se déploient respectivement sur les 1500 m2 de la façade vitrée du MAMCS ainsi que sur les 600 m2 de la salle d’exposition temporaire. Le projet est constitué en deux parties, très complémentaires l’une de l’autre, offrant dans les deux cas la possibilité au visiteur de redécouvrir l’architecture et les espaces d’exposition temporaire du musée sous un nouveau jour.

Sur la verrière, ainsi que sur les grandes baies qui bordent la nef du MAMCS, Buren poursuit la démarche qu’il a engagée dès 1968 en travaillant in situ. L’architecture du musée (conçue par l’Atelier Fainsilber) est prise et comprise en l’état, la proposition de Buren consistant à magnifier cette vaste surface en travaillant lumière et chromatisme par le biais de films colorés apposés directement sur les vitres : l’introduction de « vitraux » dans cette grande « nef » de 25 mètres de haut est saisissante et modifie radicalement la vision de la façade emblématique du musée depuis l’extérieur, ainsi que la perception de l’espace intérieur. »

Site internet des Musées de Strasbourg

 

Balade en bateau autour de la Vieille France

 

Visite commentée du Parlement européen

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sorties culturelles

haut de page