2015 Sortie culturelle à LYON les 6, 7 et 8 octobre : Biennale de Lyon et patrimoine lyonnais

1 – La Biennale de Lyon 2015

♦ Le MAC (Musée d’Art Contemporain) de LYON,
un des lieux de la 13ème Biennale d’Art Contemporain :
« MODERNE »

pour découvrir 6O artistes venus de 28 pays

Avant d’entrer dans le musée pour la visite commentée de l’exposition, nous admirons :
– le bâtiment de l’architecte RENZO PIANO
– la collection du Musée : « les Habitants » de Xavier VEILHAN : les pingouins, le endeur de pizzas, les businessman au téléphone, l’ours … truck de ERWIN WURM…
– et dans le hall : « les marches » de Ben VAUTIER

→ Site internet du MAC

logo du MAC

♦ Croisière sur la Saône jusqu’ à l’Ile Barbe
pour admirer les oeuvres « les Rives de la Saône »
ou « River Movies »

Découverte d’un environnement fluvial avec lequel Lyon renoue depuis une dizaine d ‘années ;
Urbanisme et Art public : « River Movie » avec les oeuvres contemporaines placées le long des berges « les Rives de la Saône » : J-M Othoniel, P. Reinoso, T. Kawamata Pascale Marthine TAYOU, Michael Elmgreen et Ingar Dragset …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

♦ Visite commentée de la Sucrière
autre lieu de la Biennale dans le quartier des confluences

exposition:  » la Vie Moderne »

→ Site internet de La Sucrière

logo de la sucrière

→ la Biennale de Lyon 2015

Clic… Biennale de Lyon 2015 sur le Met’ Journal du Grand Lyon ; Capture d’écran du site internet du Met’

 

2- Patrimoine lyonnais

♦ Maison des Canuts
visite commentée du musée de la soie

Visite commentée avec démonstration de tissage sur un métier à tisser Broché Jacquard.
Quelques  canuts tissent encore à la main des étoffes de prestige, sauvegardant les usages, les coutumes et les gestes des artisans d’autrefois.
Les salles d’exposition  font découvrir la fabrication des fils d’or, le cycle du ver à soie, l’apport social des canuts, l’invention de Jacquard et la réalité de l’industrie textile aujourd’hui.

7 musée des canuts

la maison des Canuts

♦ Visite guidée des traboules

Issues de la construction des immeubles des ouvriers de la soie (les canuts) ces traboules ou  chemins permettaient aux ouvriers et artisans de transporter les draps et autres pièces de textile (principalement de la soie) à travers la ville en restant à l’abri en cas de précipitations. Ils permettent également, depuis les « pentes », de gagner rapidement la Presqu’île en ligne droite, via des raccourcis. En outre, les traboules servaient aussi aux canuts, installés sur la colline de la Croix-Rousse à rejoindre rapidement les marchands de tissus installés au bas de la colline.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

3- Art contemporain et patrimoine

♦ Visites libres dans la ville

les quartiers des canuts… des Confluences… Fourvière….

Ce diaporama nécessite JavaScript.


 

2015 groupe des participants de la sortie à lyon

devant le mur/affiche de la Biennale de Lyon 2015 ; clic agrandir.

Sorties culturelles

haut de page