2019 sortie culturelle à Bordeaux

Clic… Infos Sortie culturelle Bordeaux 10 décembre 2019

un petit groupe d’adhérents a passé une journée culturelle passionnante à Bordeaux

  • Visite commentée de l’exposition Lubaina HIMID, Naming the Money ,  au CAPC à Bordeaux

L’œuvre se compose d’une centaine de silhouettes en contreplaqué peintes qui donnent vie aux serviteurs africains représentés auprès de leurs maîtres comme faire-valoir dans la peinture européenne des XVIIe et XVIIIe siècles.

« Déployée au cœur de la nef du musée d’art contemporain de Bordeaux, cette installation rappelle la vocation première de l’entrepôt qui abrite le CAPC depuis les années 1970. Construit en 1824, une dizaine d’années après l’abolition officielle de la traite négrière, il fut utilisé pour stocker les denrées coloniales (café, sucre, cacao, coton, rhum, vin, morue, épices, etc.) en transit vers l’Europe du Nord, qui firent la fortune du négoce maritime bordelais pendant plus d’un siècle. »

* visite libre de l’exposition : « Histoire de l’art cherche personnages » au CAPC, 2 ième étage, :
« C
ette exposition rassemble une centaine d’œuvres autour de ce qui peut définir l’être humain : de sa figuration à sa condition, en tant qu’individu confronté à son environnement, à son histoire et à autrui.
Une première aile de l’exposition thématise, de manière formelle, la question de ses modes de représentation et d’existence. De sa présence en creux à sa disparition en passant par son devenir animal, son incomplétude et sa prolifération, il s’agit d’une quête : celle de la figure humaine.
L’autre aile de l’exposition, plus narrative, se caractérise quant à elle par une quête de sens ou plutôt de ce qui « fait sens » pour l’homme. Comment envisage-t-il son existence (matérielle, morale, sociale), comment gère-t-il son rapport aux autres ou à lui-même (ses « démons ») ? Comment l’histoire individuelle, la petite histoire, rejoint-elle la grande ?
Les enjeux de ce projet commun seront, entre autres, d’interroger les changements majeurs et les accomplissements survenus dans les arts figuratifs depuis la fin des années 1960. Comment les auteurs repensent-ils la question de la narration ou celle de la critique sociale et politique ? Comment investissent-ils un champ du réel, cette « précieuse mouvance de la vie » dont parlait le critique d’art Gérald Gassiot-Talabot, que les bouleversements sociaux, économiques, géopolitiques et technologiques ont profondément transformée ? »
histoire de l’art cherche personnagesau CAPC de Bordeaux

Ce diaporama nécessite JavaScript.

* base sous-marine : Films et vidéos de Clément COGITORE
« Sous le commissariat d’Anne-Sophie Dinant, l’exposition de rentrée se consacre à l’artiste et réalisateur Clément Cogitore, lauréat du Prix Marcel Duchamp 2018.
Répartie dans les différents espaces de la Base sous-marine, une sélection d’installations de films et vidéos parmi les plus emblématiques de l’artiste forme un parcours incluant œuvres de début de carrière et réalisations plus récentes, dont The Evil Eye, avec laquelle il a été le
lauréat du prix Marcel Duchamp en 2018.

Dans << Les lndes galantes », la vidéo qui ouvre l’exposition, Clément
Cogitore reprend une Partie de I’opéra-ballet de Jean-Philippe
RAMEAU avec des danseurs de  Krump, un hip-hop brut venu
des ghettos de Los Angeles à la fin des années 199O

le film de Clément COGITORE   » Les Indes Galantes » à l’Opéra Bastille sur France musique

Cette exposition monographique retrace l’ensemble du travail de vidéaste de Clément COGITORE  à partir d’une sélection de ses réalisations les plus emblématiques.

contemporanités de l’art : exposition rivages Clément COGITORE

cliquez pour entrer sur les sites internet

L’association Les Rives de l’Art est membre de ASTRE – Réseau des Arts plastiques et visuels en Nouvelle Aquitaine.

Retrouvez Les Rives de l’Art sur facebook

Sorties culturelles                                                                         haut de page