Biennale épHémères 2021 #8 : Rencontres autour d’épHémères

Biennale épHémères 2021, édition 8
3 juillet > 30 septembre
7 artistes, 6 lieux

Parcours artistique croisant art contemporain
et patrimoine en Sud Dordogne-Périgord

Rencontres autour d’épHémères,
et visites médiatisées

Respect des consignes sanitaires en vigueur.

Rencontres autour d’épHémères

Présentation d’une ou plusieurs œuvres et partenariats avec des associations du Bergeracois pour les animations qui ponctueront le parcours épHémères pendant l’été :


mercredi 22 septembre
Art contemporain et musique
Visite commentée de 4 oeuvres de la Biennale épHémères (à La Force/Prigonrieux/Monbazillac)
et Spectacle musical (Château de Monbazillac)

> gratuit, tout public
> pass sanitaire demandé à la Médiathèque de Prigonrieux et au Château de Monbazillac
> chacun effectue le parcours dans son véhicule personnel

> Groupe limité à 50 personnes : inscription vivement recommandée sur lesrivesdelart24@gmail.com
> horaires et programme ci-dessous

> Programme
– 14h 15 La Force, pavillon des Recettes – œuvre de Vincent OLINET 
– 14h 50, médiathèque de Prigonrieux – œuvres de Miguel PALMA et de Norton MAZA 
– 15h 30 château de Monbazillac – œuvres de Coline GAULOT et de Henri GUITTON
16h 00, un spectacle musical mené par Etienne Roux* sera présenté dans le parc du château de Monbazillac (environ 1 heure) :
« Electro Battucaddie – concert sur place ou à emporter »

*Compagnie Les Bruits Sonnants
Etienne Roux, professeur d’éveil musical itinérant, pour petites et grandes oreilles, accompagne le public à devenir musicien avec « presque rien ».  A partir des chansons de notre enfance, le professeur embarque les passants pour un voyage musical festif et enivrant ! Des rythmes inspirés de la musique Brésilienne, des ritournelles occitanes à la flûte, à l’accordéon ou à la clarinette, tout ceci mélangé à la musique électro mixée dans un caddie autonome en son et lumière !!!


– jeudi 19 août, 18h
Art contemporain et musique : Trio Musical La’au Project
Château de La Jaubertie à Colombier

> gratuit, tout public ;
> Groupe strictement limité à 50 personnes dans le respect des consignes sanitaires en vigueur : inscription obligatoire sur lesrivesdelart24@gmail.com

Dans le cadre de la Biennale épHémères, ce concert sera offert dans le parc du château, à proximité de « CLOCHE », oeuvre sonore de l’artiste Arno FABRE.

Mêlant improvisations, compositions et arrangements, La’au Project aime varier les plaisirs en mélangeant les styles : musiques du monde, funk, reggae, soul, trip hop ou encore jazz…
Un coktail marmelade sucré, salé avec une petite touche acidulée car l’été est là et ils aiment le citron !
La’au Project, c’est d’abord la rencontre entre un jeune chanteur/guitariste (Paul Faugère) et une jeune violoncelliste (Gaïa Jeronimo). Trois ans que ces deux-là forment un duo aux mélodies douces, aériennes et poétiques… C’est ensuite une deuxième rencontre avec un jeune percussionniste (Mattieu Cahuzac). Ces trois compères forment un trio de musique rythmée par la calebasse, le cajon, et tous les autres « gris-gris » qui peuvent apporter de la couleur et du « groov » ! En duo ou en trio La’au Project est un voyage musical.
Mêlant l’élément Air à l’élément Terre, recherches atmosphériques visant à partager un voyage interne, dans notre imaginaire…

CApture d’écran page La’au Project

> Programme
accueil du public par M. Ryman propriétaire du château de la Jaubertie.
– Présentation de l’oeuvre de Arno FABRE.
– Présentation de la propriété viticole (vin bio) et visite des chais.
concert du trio La’au Project (environ 1h15)
A l’issue du concert, nous vous invitons à partager un verre…


– mercredi 11 août, 18h, Château de Monbazillac
Art contemporain et rivière Dordogne

> sur la terrasse du restaurant, face au château
> gratuit, tout public

> Pass sanitaire demandé à l’entrée du château, au pavillon d’accueil
> Groupe limité à 50 personnes : inscription obligatoire sur lesrivesdelart24@gmail.com

Henri Guitton

Dans le cadre de la Biennale épHémères,
EDF et l’association MIGADO * se réunissent pour une conférence-débat autour de la conciliation des enjeux de préservation des poissons migrateurs avec l’exploitation des ouvrages EDF hydroélectriques sur le bergeracois.
A l’issue de cet échange, dans les salles d’exposition du château, une présentation des oeuvres des artistes Coline GAULOT et Henri GUITTON** sera proposée aux personnes intéressées. Exposition où se mêlent gâteaux d’anniversaires, boîtes de pêche et souvenirs personnels.

*EDF Hydro Dordogne, dont le siège est à Tulle, exploite 30 aménagements hydroélectriques EDF situés sur la rivière Dordogne, ses affluents et répartis sur 5 départements. Parmi eux figurent ceux du groupement d’usines de Tuilières, dont les trois aménagements sont équipés d’ouvrages de franchissement pour la libre circulation des poissons migrateurs.
L’association MIGADO en complément des actions menées pour la restauration et la gestion des populations de poissons migrateurs, communique sur l’intérêt de sauvegarder le patrimoine naturel en informant et sensibilisant le public à la fragilité des milieux aquatiques.

**Pierre GUITTON commentera les oeuvres de son père


– jeudi 22 juillet, La Force
Art contemporain et patrimoine

Merci à l’ARAH (Association de Recherches Archéologiques et Historiques) et en particulier à ses membres présents tout au long de l’après-midi pour le partage de toutes ces connaissances historiques et patrimoniales ainsi que pour leur accueil si convivial.

> présentation de son œuvre par Vincent OLINET

> Découverte du patrimoine avec l’ARAH (Association de Recherches Archéologiques et Historiques)

  • Visite commentée des vestiges du Château de La Force par Philippe Jayle, président de l’ARAH
    Merci à Jérôme Chassaigne qui nous a permis de voir l’arrière du Pavillon des Recettes depuis sa propriété sise à l’emplacement du château de La Force et de son parc.
clic… agrandir
  • le tombeau du Marquis de la VALETTE au cimetière protestant des Allains : visite commentée par Michel Souloumiac, ancien président de l’ARAH, co-auteur avec Christian Chandon du livre Le marquis de La Valette: ambassadeur et ministre du Second Empire, A.R.A.H., 2006.
  • le monument aux morts de La Force présenté par Marie-Thérèse Trouillard, secrétaire de l’ARAH. Il fut créé en 1924 par Gabriel Forestier, artiste parisien qui sculpta aussi, entre autres, les monuments aux morts de Bergerac et d’Eymet dont il était originaire.
Clic… agrandir

♦ Visites médiatisées

Pendant la durée de la Biennale, des visites commentées seront programmées pour des publics ciblés afin de découvrir les œuvres :
-Scolaires 1e, 2e degré. Jeunes CFA, Ecole 2e chance, Lycée des métiers …
-Sur demande d’associations ou de structures locales ou partenaires : Fondation John Bost, Secours Populaire de Bergerac, ARAH…

Accès LIBRE et GRATUIT, TOUT PUBLIC ; demande de renseignements à cette adresse courriel : lesrivesdelart@orange.fr

> Visite des adhérents de la Médiathèque de Cours de Pile
mardi 3 août

La médiathèque de Cours de Pile fait partie du réseau des médiathèques de la CAB (Communauté d’Agglomération Bergeracoise).

  • Elodie Boutry, « Alkékenges », usine et barrage EDF de Tuilières
  • Henri Guitton, « Boîtes », Musée du Tabac – Ville de Bergerac *
  • Miguel Palma et Norton Maza, oeuvres de la collection du FRAC-Artothèque Nouvelle-Aquitaine ; médiathèque de Prigonrieux
  • Vincent Oliner, « Si », pavillon des Recettes, vestiges du château de La Force
  • Henri Guitton, « Boîtes », Château de Monbazillac *
  • Arno Fabre, « Cloche », Château de La Jaubertie à Colombier
    * autre artiste exposée dans le cadre de la Biennale épHémères : Coline Gaulot « au rythme du kairos »
L’association Les Rives de l’Art est membre de ASTRE – Réseau des Arts plastiques et visuels en Nouvelle Aquitaine.

Retrouvez Les Rives de l’Art sur facebook

Biennale épHémères 2021 #8                                                              Biennales épHémères

haut de page