2015 BIENNALE EpHémères #5 : Yuhsin U CHANG

Art et patrimoine en vallée de Dordogne
20 juin – 30 septembre 2015

Yuhsin U CHANG
Métamorphose de l’insignifiant

2015 VOLTIGE de Yuhsin U CHANG (4)

« Voltige » Yuhsin U Chang, 2015 ; Biennale EpHémères #5, Sainte Alvère ; photo Les Rives de l’Art

Yuhsin U Chang travaille des matières inertes, résiduelles : poussière, laine de mouton, charbon de bois, fibres de lin… La plupart du temps, l’artiste choisit son matériau en fonction des lieux où elle crée une oeuvre.
Alors… quelle matière « locale » travailler à Sainte Alvère, dans cette région productrice de truffes, de foie gras, d’élevages de canards et d’oies ?…
« La plume ! » a suggéré l’association Les Rives de l’art.
Ces plumettes de l’oie grise du Périgord, de moins de 10 cm, toutes douces, souvent de forme recourbée, aux tons de blanc, beige et brun, et ces plumes noires ou grises, plates et de longueur variée sont donc au coeur de l’oeuvre de Yuhsin U Chang.
« Voltige » suit les ondulations de la lumière venue de l’oculus, en façade de l’église Saint Pierre-ès-Liens et s’élance du narthex, légère et aérienne, dans la nef de l’église.

Biennale EpHémères #5 ;  20 juin – 30 septembre 2015

Voltige
œuvre de Yuhsin U CHANG

Eglise St Pierre-ès-Liens, Ste Alvère

Cliquez sur une photo pour entrer dans la galerie.
Cliquez sur la croix en haut, à gauche pour refermer

Réalisation et installation de Voltige 

Eglise St Pierre-ès-Liens, Ste Alvère, juin

Cliquez pour entrer.
Yushin U Chang, Biennale Ephémères 2015, Ste Alvère : temps de réflexion durant l'installation de

Yushin U Chang, Biennale Ephémères 2015, Ste Alvère : temps de réflexion durant l’installation de « Voltige »… tout là-haut.

à propos de l’artiste, Yuhsin U CHANG

© Yuhsin U CHANG Paris 2010

© Yuhsin U CHANG, Paris 2010, « poussière dans palais de Tokyo »

Réside à Paris

Quand elle se préoccupe de sculptures, cette jeune artiste invente des formes nouvelles en rapport avec le lieu et l’espace. Sa démarche se développe autour d’une réflexion sur le temps, la matière, la nature des êtres et des choses.
L’artiste privilégie les matériaux aux allures équivoques : fibre de lin, particules de poussière, laine, ou débris de bois. Elle sublime ces matériaux naturels, résiduels ou rejetés, en leur donnant des formes étranges entre inerte et vivant.
Il s’agit d’œuvres en mutation qui peuvent évoluer et poursuivre leur processus de transformation ou de décomposition.
Ses sculptures à la fois imposantes et fragiles semblent se mouvoir et s’altérer avec le temps.

Site choisi : Eglise Saint-Pierre-ès-Liens, Sainte Alvère

2015 église de Ste Alvère

Un reliquaire du XIVe siècle, a été retrouvé en 1970, par hasard, dans l’église, au cours de travaux de restauration ; il renfermait les fragments de crâne d’une jeune fille…
La légende raconte qu’il s’agit de ceux d’Alvéréna, une vierge tuée lors de l’invasion des Normands en 849. Elle raconte aussi que, ces derniers, collectionnant les chevelures chrétiennes pour décorer leurs casques, décapitèrent la malheureuse. La tête, ayant rebondi sept fois, fit jaillir les sept fontaines du village qui en hommage, prit le nom de Sainte Alvère.
Le buste reliquaire est visible à l’office de tourisme…

Presse

journal Sud Ouest du 8 août 2015 :

cliquez pour agrandir

2015 Voltige de Yuhsin U CHANG Sud ouest du 08 08 15

Yuhsin U CHANG, artiste invitée par Les Rives de l’Art

Site de l’artiste

les artistes de la BIENNALE EpHémères #5
projets, œuvres installées durant la Biennale 2015

Jean-Luc BICHAUD

Christophe GONNET

Victoria KLOTZ

Pierre LABAT

Vincent OLINET

Erik SAMAKH

Yuhsin U CHANG

Accueil BIENNALE EpHémères #5                                      Biennales EPHEMERES

haut de page