2015 Les balades d’EpHémères : balade sous le regard des animaux, au Barrage EDF de Tuilières

 

© Victoria KLOTZ, photomontage pour Ephéméres 2015

Les animaux sauvages de l’artiste, Victoria KLOTZ, sont là pour nous rappeler l’attention que l’homme doit porter à la nature…

Le 1er août, l’association MIGADO (association pour la restauration et la gestion des poissons migrateurs du bassin de la Garonne et de la Dordogne) et l’espace EDF nous ont fait découvrir à la fois, l’intérêt de la production hydro-électrique et les innovations déployées pour faciliter les déplacements des poissons migrateurs et le franchissement des barrages.

Visite commentée du Centre d’information du Public d’EDF de Tuilières, avec Cécile, animatrice à l’espace EDF

– familiarisation avec les différents moyens de produire de l’électricité et leur fonctionnement
– sensibilisation aux économies d’énergie
– sensibilisation à la protection de la faune et de la flore.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Visite commentée des passes à poissons et de l’espace ascenseur de Tuilières, avec Isabelle Caut, chargée de mission à MIGADO

  •  Sensibilisation à la problématique des poissons migrateurs, nombreux dans la Dordogne ; alose, saumon, lamproie, truite de mer, mulet, smolt de saumon et de truite (jeunes poissons de 14/15 cm), anguille…
    Un système de contrôle vidéo avec « une vitre spécialement aménagée au niveau du système de franchissement permet de visionner et d’enregistrer les passages de poissons à l’aide d’une caméra reliée à un système d’enregistrement informatique automatique » (extrait du Site de MIGADO)
  •  Découverte des dispositifs de franchissement :
    système de dévalaison quand les poissons descendent la rivière (2 dispositifs à Tuilières)
    ascenseur et passes à poissons d’un côté du barrage, pour la remontée vers les lieux de ponte, loin en amont de Tuilières : la modification de la force du courant amène les poissons dans l’ascenseur qui les déverse toutes les demi-heures dans la 1ère passe à poissons sous l’usine hydro-électrique ; ensuite il faut encore franchir 6 passes à poissons avant de se retrouver en amont du barrage ! Une grande vitre permet de voir le passage des migrateurs entre 2 des 7 bassins, luttant contre le courant (bien moins fort que dans la rivière pourtant) .
    passe à anguilles de l’autre côté du barrage : l’anguille ne remonte pas pour pondre mais descend les rivières et les fleuves puis traverse l’Océan Atlantique jusqu’à la Mer des Sargasses ; ce sont les jeunes anguilles qui font le trajet inverse et vont grandir dans les rivières.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et tout cela, sous le regard des « Hôtes du logis » de Victoria KLOTZ…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Site de MIGADO 

MIGADO

Reportage de CAP SCIENCES : « quand les poissons franchissent le barrage de Tuilières »

cap sciences

.

les balades d’EpHémères #5             balade de la rivière Dordogne, de Creysse à Tuilières

Biennale EPHEMERES #5                                        Biennale EPHEMERES #5: Victoria KLOTZ

haut de page