2017 Rendez-Vous d’épHémères : au barrage EDF de Tuilières / St Capraise de Lalinde

  

Les Rendez-Vous d’épHémères
Usine hydro-électrique EDF
Tuilières/St Capraise de Lalinde

samedi 22 juillet

 

♦ avec l’association MIGADO

Faune piscicole de la rivière Dordogne, coulisses du suivi des poissons migrateurs dans la Dordogne

– Barrages et usines hydroélectriques du bassin de la Dordogne, protection de la faune piscicole

 

L’artiste Jean-François NOBLE a présenté son œuvre Saumon becquart à l’échelle du ciel

réalisée en collaboration avec les jeunes apprentis-chaudronniers du Lycée des Métiers Sud-Périgord de Bergerac et le photographe Michel LOISEAU. Où l’on retrouve un pylône électrique ré-interprété par les apprentis-chaudronniers, des toits en écailles de poissons, des animaux de la région, le saumon becquart et sa légende ainsi que de nombreux symboles chers à Jean-François NOBLE : la main si présente dans les grottes préhistoriques du Périgord, l’oie périgourdine, la corneille, Vénus… et une guitare électrique.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Merci à Ingrid pour ses photos.

Pour en savoir plus…

…sur le barrage EDF de Tuilières et la prise en compte de la faune aquatique, retrouvez la Balade d’épHémères 2015, « sous le regard des Hôtes du Logis » de Victoria KLOTZ

...sur l’oeuvre de Jean-François NOBLE présentée à la Biennale épHémères 2017, édition 6, en collaboration avec les jeunes apprentis-chaudronniers du Lycée des Métiers Sud-Périgord de Bergerac et le photographe Michel LOISEAU

 

Retrouvez Les Rives de l’Art sur facebook

Les Rendez-Vous d’épHémères                                                                Biennale épHémères 2017 #6

haut de page