2008 « Paysage Traversé » : Projet de l’oeuvre avec l’artiste Jean Paul GANEM

 

Paysage Traversé
5,6/85ha

Cingle de Trémolat et terres de Calès

Création artistique de Jean Paul GANEM sur des terres agricoles à Calés, Dordogne.

2008 carton PAYSAGE TRAVERSE

1- Origine du projet

– Un paysage remarquable, exceptionnel : un large  méandre de la  Dordogne enserrant 85 ha de terres agricoles, dominés par une falaise.
– Un artiste connu à travers le monde pour ses créations végétales : Jean Paul GANEM
– Une association souhaitant faire se rencontrer monde artistique et monde agricole, art contemporain et patrimoine, au travers d’une œuvre visible par tous tout au long d’un été : Les Rives de l’Art.

2– Le projet

Permettre à un artiste d’intervenir sur ces très riches terres agricoles de la commune de Calès était un défi.
Il a été relevé par tous les acteurs du projet.
Malgré les contraintes techniques très lourdes, les 5 agriculteurs des 5,6 ha concernés ont accepté de travailler ensemble et autrement leurs terres, en collaboration étroite avec l’artiste, heureux d’être réunis sur un projet original et étonnant.
Dès le début, ce projet a soulevé beaucoup d’enthousiasme auprès des différents partenaires et à titres divers, car chacun a perçu, au-delà de l’originalité, sa dimension humaine, sociale.

Au plan logistique et financier, le projet a bénéficié du large soutien des élus des collectivités locales (communes de Calès, Trémolat, Communauté de Communes de Cadouin-Le Buisson) et départementales avec une aide conséquente et décisive du Conseil Général de la Dordogne.
Plus largement, le Conseil régional d’Aquitaine a octroyé une subvention et
le Pays du Grand Bergeracois a permis l’obtention de fonds européens (leader +).
Enfin, nombreux ont été les partenaires privés, entreprises, banque, coopératives à apporter leur soutien.
La Chambre d’Agriculture de la Dordogne, la Direction de l’agriculture ont apporté leur aide technique.
Enfin, des partenariats ont été établis avec la SEMITOUR, le CAUE et l’association Au Fil du Temps pour l’organisation de 2 expositions de photos, à l’abbaye de Cadouin et au Parc Panoramique de Limeuil.

3– Conception

Première prise de contact de l’association avec l’artiste Jean Paul GANEM à Paris, le 3 juin 2007. Acceptation de principe, le projet l’intéresse.

2008 GANEM

Première rencontre des agriculteurs avec l’artiste le 26 septembre 2007 à la mairie de Calès. D’emblée, le projet séduit l’ensemble des participants.

2008 ganem  (2)

Ont suivi une soixantaine de réunions entre les membres de l’association et les acteurs directs du projet, les responsables des institutions, des administrations, des collectivités, des entreprises privées.
Celles–ci ont permis de préciser le projet, de le développer, d’établir un calendrier, d’obtenir les autorisations ainsi que les promesses d’engagements financiers.
En février 2008, la décision est prise. Le budget prévisionnel n’est pas encore bouclé mais au vu de l’enthousiasme suscité, il apparaît raisonnable de lancer le projet.

4– Réalisation

Il s’agit d’une bande de terre de 9 mètres de large, plantée de fleurs de tournesols qui longera, soulignera, bordera l’ensemble des 85 hectares de maïs.
Ce tournesol sera récolté en automne, en même temps que le maïs.
Le dessin est retravaillé par l’artiste qui vient plusieurs fois sur place (alors qu’il travaille sur des projets au Brésil et au Canada) et les agriculteurs, pour mieux tenir compte de l’ensemble des contraintes et des obligations liées à l’outillage agricole.
En mars, tout est prêt : les tournesols doivent être semés entre le 1er avril et le 1er mai…
Hélas, un printemps exceptionnellement pluvieux n’autorisera les semis que le 18 mai !

 

Le travail des labours : préparation de l’œuvre par les exploitants agricoles. 

Cliquez sur une photo pour ouvrir une galerie.
Cliquez sur la croix en haut à gauche pour la refermer